samedi 24 décembre 2011

Musiques souvenirs

Bon, je ne sais pas trop comment commencer. J'ai l'impression de tripper sur les NewKidsOnTheBlock, NSync ou bien BackstreetBoys mais que voulez-vous, je crois que Justin Bieber va m'avoir lui aussi lolll.

La musique est très importante dans ma vie. Je m'accroche à ces mélodies assez vite et je crois que ça vient de ma mère. Étant jeune, elle écoutait sans arrêt des chansons d'Elvis presley, du groupe ABBA et surtout de Connie Francis entre autre.

En préparant les repas, pendant qu'on soupait, dans la soirée et même durant la nuit lorsqu'elle s’affairait à cuisiner des desserts. Elle m'offrait des 33 ou des 45 tours pour mes anniversaires.

Ma mère organisait souvent pendant l'été des soirées musicales où j'invitais tous les amis du quartier. On s'amusait à chanter et à danser pendant quelques heures. Vraiment, c'est une chance d'avoir cet héritage musical malgré le fait que je n'ai jamais eu de voix pour chanter tout ce que je connais. Merci à maman. J'ai un ouïe très bien développé. Maintenant, je reconnais les chansons au trois, quatre premières notes de musique. Je peux dire le titre, l'artiste ou l'année de sortie du hit.


Justin Bieber


BackstreetBoys


NSync



NewKidsOnTheBlock



samedi 17 décembre 2011

Radio Radio ==> Cargué dans ma chaise ♫♪


Game over
Prend mes leftovers
J'su deaf tone baraque
Dans le fuck qu'est bernak
Sur le catwalk
Text mon laptop
La nuit est calme
Faut que j'impress les dames
Avec ma lazy walk boy ej m'enjoy
Une bonne p'tite drink c'est une almond joy
All inclusive non
Intrusive
Jasé, jasé, jasé, jasé
Cargué dans ma chaise
À la sortie d'la maze
Belle smile belle plume
Tu t'sentirais à l'aise
De dire quoi c'qu'tu veux
Si qu'tu veux Security est clearée
So tout se peut
Pour une smile
Belle plume S'envole
Lagos portal
I'm a fly away
33tours 33 journées
Avantqu'on réalise
Même yousqu'on est
On est carqué dans ma chaise
Car-carqué dans ma chaise
Tout le monde est icitte
Sur même lunar phase
On est carqué dans ma chaise
Car-carqué dans ma chaise
Y'a d'autres affaires à faire
Mais y'a vraiment rien qui presse
On est carqué dan ma chaise
Car-carqué dans ma chaise
Ça icitte c'est mon lazy boy
On est carqué dan ma chaise
Car-carqué dans ma chaise
Jasé, jasé, jasé, jasé
Carqué dan ma chaise
Le guy est à l'aise
Le feu qui brasse
Pis y check-out la braise
Le temp sont bons
Super duper freaky bons
C'est le two-step front
Le one-tep back
Shake ton tchu
Sweat it out
Relax
Dinner in the sun c'est une bonne idée
Y'a d'la place sur le couch
Veux-tu t'installer?
Jasé, jasé, jasé, jasé
Y me faut du mouth to mouth
Veux-tu t'installer?
J'su relax, t'es relax, c'est relax so

mercredi 7 décembre 2011

Le trouble de la personnalité limite (borderline) serait sous-diagnostiqué

Le trouble de la personnalité limite (borderline) pourrait être sous-diagnostiqué selon une étude de l'École de médecine du Mont Sinai (New York) présentée au congrès annuel de l'American Psychiatric Association. L'étude portait sur les antécédents de diagnostics et de traitements chez 70 personnes rencontrant les critères de ce trouble.

"Le diagnostic de trouble de la personnalité limite peut être difficile à poser parce que les symptômes de ce trouble chevauchent ceux d'autres troubles", explique David Meyerson de l'Université DePaul (Chicago) qui a dirigé l'étude.

Une autre difficulté est "qu'en théorie, deux personnes rencontrant les critères du diagnostic pourraient ne présenter qu'un seul symptôme en commun", note-t-il.

Le diagnostic est posé si une personne rencontre au moins 5 des critères suivants:

- efforts pour éviter l'évitement
- relations interpersonnelles instables et intenses
- perturbation de l'identité
- impulsivité
- tendance suicidaire
- instabilité de l'humeur
- sentiment de vide chronique
- colère intense inappropriée
- survenue transitoire, dans des situations de stress aigu, d'idéations paranoïdes ou dissociation

Parmi les participants, 34% avaient déjà reçu un ou plusieurs diagnostics psychiatriques erronés. Les plus fréquents étaient le trouble bipolaire, aussi appelé psychose maniaco-dépressive ou maniaco-dépression (17%), la dépression (13%), les troubles anxieux (10%) et les troubles alimentaires (1%).

Par ailleurs, 74% de ceux qui rencontraient les critères du trouble n'ont jamais reçu ce diagnostic dans le passé, malgré qu'ils consultaient en psychiatrie depuis 10.4 ans en moyenne. Pour le 26% qui avaient reçu le diagnostic, il s'était écoulé en moyenne 4.68 ans entre le premier contact avec un professionnel de la santé et le diagnostic.

Le traitement le plus efficace pour ce trouble est la psychothérapie comportementale (ou cognitivo-comportementale), les médicaments ne soulageant que des symptômes spécifiques, note Meyerson.

Parmi ceux dont le trouble n'avait pas été identifié, 69% avaient déjà été traités avec des médicaments pour d'autres diagnostics. Et, 78% de ceux qui avaient reçu un diagnostic de personnalité limite avaient reçu des médicaments alors qu'il ne s'agit pas du traitement le plus efficace pour ce trouble, dit-il. Ceux qui avaient reçu un autre diagnostic avaient reçu la médication la plus lourde.

Un diagnostic exact est plus probable quand les psychiatres utilisent au moins un interview clinique semi-structuré, insiste-t-il. Un autre indice pour le diagnostic différentiel est la différence qualitative de l'impulsivité dans le trouble de personnalité limite (difficulté de planifier et de penser aux conséquences) comparativement avec l'impulsivité du trouble bipolaire (les idées qui se bousculent).

Un facteur de diagnostic inexact est la compensation financière, note-il. Les patients reçoivent souvent un autre diagnostic officiellement, tel que le trouble bipolaire, si leurs compagnies d'assurance de remboursent pas pour le trouble de personnalité limite.

Psychomédia avec source:
Medpage Today
 

mardi 6 décembre 2011

Friedrich Nietzsche (1844-1900)

Nietzsche est sans doute le premier philosophe pour qui la musique revête une si grande importance. Certes, la métaphysique de Schopenhauer l’avait incité à soupçonner que cet art nous mettait en relation avec « l’essence intime du monde ». Mais une fois même abandonnée sa « métaphysique artiste », Nietzsche continue à accorder à la musique une importance insigne...

Nietzsche est un philosophe allemand, né à Rocken, près de Leipzig, en 1844. Elève brillant, il part en voyage dans le sud de l’Europe (Suisse, Italie, France) après quelques années d’enseignement. Il mène une vie solitaire. En 1889, dans une rue de Turin, il saute soudain au cou d’un cheval : il est devenu fou et finira sa vie dans la folie. On pense aujourd’hui qu’il avait une tumeur au cerveau. Il meurt en 1900.

Ce qui est peut-être le plus fondamental, dans la philosophie de Nietzsche, c’est la découverte simultanée de l’inconscient et de la nécessité de l’interprétation. L’écrasante majorité des phénomènes, selon Nietzsche, sont inconscients. Pire, tout ce qui parvient à la conscience n’est que mensonge : la conscience appauvrit, falsifie, déforme, corrompt les phénomènes. Par conséquent, il faut s’attendre à ce que toutes nos idées spontanées (sur nous-mêmes, sur notre identité, notre volonté, sur les choses, sur le monde, etc.) soient de grossières erreurs d’interprétation. Pour parvenir à la vérité il faut s’armer de méfiance et surtout ne pas s’en tenir aux premières évidences mais interpréter les phénomènes pour découvrir leur sens caché, inconscient. 

Source: http://knol.google.com/k/friedrich-nietzsche-1844-1900#

La nouvelle édition du DSM est prévue pour 2013

Troubles de la personnalité: les nouveaux critères diagnostiques proposés pour le DSM-5

Les critères diagnostiques des troubles de la personnalité seront considérablement restructurés dans la prochaine version du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, le DSM-5 (1), publié par l'American Psychiatric Association (APA) et utilisé internationalement.

Les nouveaux critères intègrent des types de trouble, des traits de personnalité pathologique et, plus important, des niveaux de déficience du "fonctionnement de la personnalité", indique un communiqué de l'APA. Alors que, dans la version actuelle, les troubles "sont présentés comme des catégories comportementales rigides".
- la personnalité antisociale;
- la personnalité évitante;
- la personnalité borderline (limite);
- la personnalité narcissique;
- la personnalité obsessionnelle-compulsive;
- la personnalité schizotypique.

Les troubles de la personnalité paranoïde, histrionique, schizoïde et dépendante sont abandonnés.

Le diagnostic d'un de ces types exigera également une déficience importante dans les deux domaines de fonctionnement de la personnalité: le soi (comment la personne se perçoit et identifie et poursuit des objectifs de vie) et interpersonnel (la compréhension des perspectives des autres et la formation de relations proches).
Des traits de personnalité pathologiques devront aussi être présents dans au moins un des cinq grands domaines:

- affectivité négative;
- détachement;
- antagonisme;
- désinhibition vs compulsivité;
- psychoticisme.

Les nouveaux critères proposés veulent mieux refléter qu'un trouble de la personnalité est une question de degré (plutôt que tout ou rien) et que le comportement peut changer à travers le temps mais que les traits de personnalité tendent à demeurer stables, indique l'APA.

Source: http://www.psychomedia.qc.ca/trouble-de-la-personnalite/2011-07-17/criteres-diagnostiques-du-dsm-5

Boyz II Men => Water Runs Dry (Boyce Avenue acoustic cover)

Me rappel mon adolescence...





J'oublierai - Marie-Pier Perreault



J'oublierai jusqu'aux dernières secondes
J'oublierai tout ce qui de toi m'encombre
J'oublierai même la douleur de l'absence
Pour qu'aimer retrouve à nouveau un sens
J'ouvrirai les nuits qui seront trop sombres
Pour jeter ce qu'il restera de tes ombres
Ne jamais regretter ce qui nous attache
Libérer notre amour devenu tellement lâche

REFRAIN
J'oublierai tout ce que je t'ai donnée
J'oublierai pour mentir tes vérités
Déchirer les avis aux souvenirs
J'oublierai pour te fuir te réécrire
Désolée de n'être qu'un brouillard
Une fumée qui s'évapore au hasard
Égarée entre ce monde et nulle part
À chercher le chemin pour t'effacer de ma mémoire

J'oublierai tout ce que je t'ai donnée
J'oublierai pour mentir tes vérités
Déchirer les avis aux souvenirs
J'oublierai pour te fuir
Moi j'oublierai pour te réécrire
J'oublierai tout
J'oublierai tout
J'oublierai jusqu'à ton visage, ton nom
J'oublierai jusqu'à perdre la raison
J'oublierai
J'oublierai tout
J'oublierai
Mmmmmm

Liens de connaissance

Je vous suggère de mettre un lien vers votre blog, votre site web, votre forum de discussions et même votre compte Twitter et Facebook si vous voulez. Ainsi, nous pourrons entre Borderline, amis et famille d'une personne Borderline, s'aider, lire et mieux comprendre cette maladie. Merci à tous!

Voilà, je commence:
Voici quelques-uns de mon cercle d'amis facebook:

Marimilie Pikach'ette 
Blog: http://etatlimite.canalblog.com/  
Forum: http://etatlimite.bbactif.com/

Samuel Arsene
Blog: http://zesam.over-blog.com/


Jennifer Bellagamba
Blog: http://missbazard.blogspot.com/

Mourir Dans Tes Bras

Y en a qui meurent bien trop tard quand leur paradis est passé
Y en a qui meurent au hasard d'un coup de dé
Y en a qui meurent sans savoir qu'ils ne sont jamais nés vraiment
Y en a qui meurent sans espoir et plein d'argent

Je voudrais mourir dans tes bras
Je voudrais mourir dans tes bras

Y en a qui meurent dans les mémoires c'est bien plus que perdre la vie
Où ceux qui restent quittent le noir et vous oublient
Y en a qui meurent en marchant pour aller cacher leur vieillesse
Aux neiges du grand désert blanc, plaine de promesse

Je voudrais mourir dans tes bras
Je voudrais mourir dans tes bras

Y en a qui meurent parce que c'est beau de voir le soleil se coucher
Et d'attendre le jour nouveau de l'autre côté
Y en a qui meurent en dormant, en offrant un sourire aux anges
Y en a qui meurent encore enfant et gagnent au change

Je voudrais mourir dans tes bras
Je voudrais mourir dans tes bras

Y en a qui meurent la bouche pleine en libérant un dernier rôt
En se caressant la bedaine mais trop c'est trop
Quand d'autres vont le ventre vide berçant leur mort à bout de bras
En suivant la main qui les guide là où on ne les verra pas

Je voudrais mourir dans tes bras
Je voudrais mourir dans tes bras

Y en a qui meurent par erreur pour une poussière sur la balance
Quand la justice a ses rancoeurs ou ses absences
Y en a qui meurent dans les poubelles, les bannis de la société
Leur rêve au bout d'une ficelle, ballon crevé

Je voudrais mourir dans tes bras
Je voudrais mourir dans tes bras

Y en a qui meurent au printemps comme des éclairs, comme des flambeaux
Barrant la route pas pour instant aux chars d'assaut
Y en a qui meurent avec permis matriculé comme il se doit
Laissant un casque et un fusil sur une croix

Je voudrais mourir dans tes bras
Je voudrais mourir dans tes bras

Y en a qui meurent tous les soirs quand le spectacle est terminé
Quand ils retrouvent dans leur miroir leur vérité démaquillée
Y en a qui meurent en marguerite effeuillée d'une main distraite
Un peu, beaucoup, beaucoup trop vite et ça s'arrête

Je voudrais mourir dans tes bras
Je voudrais mourir dans tes bras
Je voudrais mourir dans tes bras
Prends ma main ne la lâches pas

*Chanson de Salvatore Adamo reprit par Ima

Proverbes et paroles de chansons

  • Un silence peut être parfois le plus cruel des mensonges.
Virginibus Puerisque [ Robert-Louis Stevenson ]
  • La suprême nécessité pour la femme, c'est de charmer un coeur masculin ; même intrépides, aventureuses, c'est la récompense à laquelle toutes les héroïnes aspirent ; et le plus souvent il ne leur est demandé d'autre vertu que leur beauté. On comprend que le souci de son apparence physique puisse devenir pour la fillette une véritable obsession ; princesses ou bergères, il faut toujours être jolie pour conquérir l'amour et le bonheur ; la laideur est cruellement associée à la méchanceté et on ne sait trop quand on voit les malheurs qui fondent sur les laides si ce sont leurs crimes ou leur disgrâce que le destin punit.
Le Deuxième sexe [ Simone de Beauvoir ]
  • Oh! qu'il est cruel d'aimer alors qu'on est séparé de l'être qu'on aime ! bien peu de cœurs ont connu cette douleur dans toute son étendue, parce que bien peu de cœurs ont connu l'amour dans toute sa profondeur.
  • « Faire rire, c'est faire oublier. Quel bienfaiteur sur la terre, qu'un distributeur d'oubli ! »
Victor Hugo
  •  Celui qui aime d'un véritable amour n'est point jaloux. L'amour est avant tout la confiance. Oter à l'amour la confiance, c'est lui ôter le sentiment de sa force et de sa durée, c'est lui ôter toute sa sérénité, partant toute sa grandeur. Si celle que tu aimes ne souffre pas de'ton soupçon jaloux comme de la plus cruelle offense, elle ne t'aime pas.
 Théorie de l'amour et de la jalousie - Pierre-Jules Hetzel [ P. J. Stahl ]
  • O Jalousie, tyran du royaume d'Amour, mets-moi des fers à ces deux mains ! Donne-moi, dédain, la corde du supplice ! Mais, hélas ! par une cruelle victoire, la souffrance étouffe votre souvenir !.
Don Quichotte - Acte I, Chapitre XIV [ Miguel de Cervantès ]
  •  Ils me mettront au fond du trou une balle dans la tête mais putain ça sera pas pire que mon putain de quotidien.
  • Un jour c'est vrai je vais finir par me trouver un flingue et je descendrai dans la rue, si tu bouges je déglingue!
Saez
  • « Le plus pauvre n’échangerait pas sa santé pour de l’argent, mais le plus riche donnerait tout son argent pour la santé. »
Charles Caleb Colton
  • « Ce n'est pas dans ses effets qu'on attaque un mal, c'est dans sa cause. »
François Guizot
  • « Guérir parfois, soulager souvent, écouter toujours. » 
Louis Pasteur
  • « Il ne s’agit pas d’ajouter des années à la vie mais de la vie aux années. »
Alexis Carrel
  • « Tout est poison, rien n’est poison, seule la dose compte. »
Paracelse
  • Jamais la psychologie ne pourra dire sur la folie la vérité, puisque c'est la folie qui détient la vérité de la psychologie. 
Michel Foucault

Sexe (Saez)

Mets ta langue où tu sais
non ne t'arrête pas
continu de lécher
que j'aime quand tu fais ça
en total soumission
en total don de toi même
fais monter l'excitation
pour l'amour et la haine

mets ta langue ou tu sais
non ne t'arrête pas
continue de lécher
que j'aime quand tu fais ça
en total soumission
en total don de toi même
fais monter l'excitation
pour l'amour et la haine

ça fait du mal ça fait du bien
ça fait du mal ça fait du bien

mets ta langue ou tu sais
plus profond que ça
continue de bouger
j'aime quand tu fais ça
en total soumission
en total don de toi même
fais monter l'excitation
pour l'amour et la haine

ça fait du mal ça fait du bien
ça fait du mal ça fait du bien
ça fait du mal ça fait du bien
ça fait du mal ça fait du bien

Adam Lambert "Whataya Want From Me" ♫♪

Hey slow it down whataya want from me?
Whataya want from me?
Yeah i'm afraid whataya want from me?
Whataya want from me?

There might have been a time when i would give myself away
Oh once upon a time i didn't give a damn
But now here we are so whataya want from me?
Whataya want from me?

Just don't give up i am workin' it out
Please don't give in i won't let you down
It messed me up need a second to breathe
Just keep coming around

Hey whataya want from me?
Whataya want from me?
Whataya want from me?

Yeah it's plain to see
That baby you're beautiful and it's nothing wrong with you
It's me i'm a freak yeah
But thanks for lovin' me 'cause you're doing it perfectly

Yeah there might have been a time
When i would let you step away
I wouldn't even try
But i think you could save my life

Just don't give up i am workin' it out
Please don't give in i won't let you down
It messed me up need a second to breathe
Just keep coming around

Hey whataya want from me?
Whataya want from me?
Whataya want from me?
Whataya want from me?
Whataya want from me?

Just don't give up on me
I won't let you down
No i won't let you down

And so just don't give up i'm workin' it out
Please don't give in i won't let you down
It messed me up need a second to breathe
Just keep coming around

Hey whataya want from me?

Just don't give up i am workin' it out
Please don't give in i won't let you down
It messed me up need a second to breathe
Just keep coming around

Hey whataya want from me?
Whataya want from me?
Whataya want from me?
Whataya want from me?
Whataya want from me?
Whataya want from me?

jeudi 1 décembre 2011

Haptonomie

Selon les mots de son concepteur, le Néerlandais Frans Veldman, maintenant établi en France, l'haptonomie serait la « science des interactions et des relations affectives humaines ». Elle mise sur une présence dite affective et « confirmante » qui se manifeste par le toucher. La qualité particulière de cette présence aiderait au développement d'un état de sécurité de base chez l'autre, qu'il soit malheureux, malade, mourant ou pas encore né.

Frans Veldman se définit comme un « chercheur en science de la vie ». Il a mis au point son approche au début des années 1980, grâce à sa propre expérience auprès de personnes souffrantes, mais aussi à ses connaissances en psychologie, en psychanalyse et en philosophie. Le terme haptonomie, formé à partir de deux mots grecs, signifie « contact tactile pour rendre sain et entier ». Veldman utilise également le terme « psychotactile » pour décrire ce type de contact, puisqu'il demande tact, présence, transparence, prudence et respect.
 
Le concept de « présence » thérapeutique connaît une importante croissance en Occident depuis quelques décennies, comme en témoignent des approches telles que le toucher thérapeutique, l'abandon corporel, l'approche non directive créatrice et plusieurs autres. Ce que confirme Marie Panier, ostéopathe québécoise formée par Veldman en haptonomie : « Les approches qui ramènent à la qualité d'être — à être plutôt qu'à faire — sont de plus en plus nombreuses. Or, la base de l'haptonomie, c'est ça : la présence dans le toucher, un toucher affectif qui rejoint l'autre dans ce qu'il a de meilleur1. » Dans la plupart des approches de ce type, une certaine base philosophique et spirituelle soutient la démarche de l'intervenant.

1. Panier Marie, ostéopathe. Entrevue à Montréal le 24 octobre 2008.

Source: Haptonomie

Journée Mondiale de la lutte contre le SIDA (1 décembre)

34 000 783 Personnes infectées par le VIH/SIDA

  1 541 805 Décès causés par le VIH/SIDA cette année

  7 532 573 Décès causés par le cancer dans l'année

"Puis on trouve qu'il y a beaucoup de gens autour de nous qui meurt du cancer. On dit: "mon Dieu, pas encore un autre!" Mais c'est étrange hein? On n'entend jamais parler au quotidien des gens qui contractent le VIH et pourtant... Ils sont presque 5 fois plus nombreux!"

Source: http://www.worldometers.info/fr/

dimanche 20 novembre 2011

Contre le temps [Poème]


J'ai le moral au "drabe"
L'absence dans le sang
Le quotidien au drame
L'impatience du temps

Comme il est beau le sapin dehors
On dirait qu'il sourit à la neige qui tombe
Les lumières brillent comme des pièces d'or
Et les gens s'en réjouissent dans la pénombre

Et parlant du noir...
J'ai l'air sombre à dormir
L'envie immobile du soir
La faim de mourir

© WebSyCreation.com

dimanche 25 septembre 2011

!n(4p4813 d3 d0rm!r! j3 5u!5 vr4!m3n7 480u773!

เภςคקค๒lє ๔є ๔๏г๓เг! ןє รยเร שгคเ๓єภt ค๒๏ยttє!

lundi 22 août 2011

Jack Layton


Je viens d'apprendre son décès, il y a quelques minutes... Je ne trouve pas de mots pour écrire, je ne fais que pleurer. Je venais d'écrire sur Facebook que je me retirais pour un moment d'internet pour prendre soins de ma santé et là, j'apprend que Jack est décédé aujourd'hui d'un cancer...

 

 

La lettre d'adieu de Jack Layton

Le 20 août 2011

Toronto, Ontario

Chers amis,
Des dizaines de milliers de Canadiens m'ont fait parvenir des mots d'encouragement au cours des dernières semaines. Je tiens à remercier chacun d'entre vous pour vos cartes, vos notes et vos cadeaux si magnifiques, si inspirants, si attentionnés. Vos bons sentiments et votre amour ont éclairé mon foyer et ont renforcé mon courage et ma détermination.

Malheureusement, mes traitements n'ont pas eu les effets escomptés. Je remets donc cette lettre à Olivia afin qu'elle la partage avec vous dans l'éventualité où je ne pourrais continuer.

Je recommande que Nycole Turmel, députée de Hull-Aylmer, continue son travail à titre de chef intérimaire jusqu'à ce qu'une ou un successeur(e) soit élu(e).

Je recommande au parti de tenir un vote quant au leadership du parti le plus tôt possible dans la nouvelle année, en s'inspirant de l'échéancier de 2003, afin que notre nouveau ou nouvelle chef ait amplement le temps de reconsolider notre équipe, de renouveler notre parti et notre programme, et puisse aller de l'avant et se préparer pour la prochaine élection.

Quelques mots additionnels :

Aux Canadiens qui se battent contre le cancer pour continuer à profiter pleinement de la vie, je vous dis ceci: ne soyez pas découragés du fait que ma bataille n'ait pas eu le résultat espéré. Ne perdez pas votre propre espoir, car les thérapies et les traitements pour vaincre cette maladie n'ont jamais été aussi évolués. Vous avez raison d'être optimistes, déterminés et convaincus face à la maladie. Mon seul autre conseil est de chérir tous les moments passés auprès de ceux qui vous sont chers, comme j'ai eu la chance de le faire cet été.

Aux membres de mon parti: nous avons obtenu des résultats remarquables en travaillant ensemble au cours des huit dernières années. Ce fut un privilège d'être le chef du Nouveau Parti démocratique et je suis très reconnaissant pour votre confiance, votre appui et vos innombrables heures consacrées à notre cause. Il y a des gens qui vont essayer de vous convaincre d'abandonner notre cause. Mais cette dernière est bien plus grande qu'un chef. Répondez-leur en travaillant encore plus fort, avec une énergie et une détermination sans précédent. Rappelez-vous de notre fière tradition de justice sociale, de soins de santé universels, de régime de pensions publiques, et des efforts que nous faisons pour nous assurer que personne ne soit laissé pour compte. Continuons d'aller de l'avant. Démontrons dans tout ce que nous faisons au cours des quatre prochaines années que nous sommes prêts à servir les Canadiens en formant le prochain gouvernement.

Aux membres de notre caucus: j'ai eu le privilège de travailler avec chacun d'entre vous. Nos rencontres du caucus ont toujours été le moment fort de ma semaine. Cela a été mon rôle d'exiger le plus possible de votre part. Et maintenant je le fais à nouveau. Les Canadiens vous porteront une attention toute spéciale dans les mois à venir. Chers collègues, je sais que vous rendrez les dizaines de milliers de membres du NPD fiers en démontrant la même éthique de travail et la solidarité qui nous ont mérité la confiance de millions de Canadiens lors de la dernière élection.

À mes concitoyens québécois: le 2 mai dernier, vous avez pris une décision historique. Vous avez décidé qu'afin de remplacer le gouvernement fédéral conservateur du Canada par quelque chose de mieux, il fallait travailler ensemble, en collaboration avec les Canadiens progressistes de l'ensemble du pays. Vous avez pris la bonne décision à ce moment-là. C'est encore la bonne décision aujourd'hui et restera la bonne décision au cours des prochaines élections, lorsque nous réussirons, ensemble. Vous avez élu une superbe équipe de députés du NPD qui vous représenteront au Parlement. Ils vont réaliser des choses remarquables dans les années à venir afin de faire du Canada un meilleur pays pour nous tous.

Aux jeunes Canadiens: toute ma vie j'ai travaillé pour améliorer l'état des choses. L'espoir et l'optimisme ont caractérisé ma carrière politique, et je continue à être plein d'espoir et d'optimisme quant à l'avenir du Canada. Les jeunes Canadiens ont été une grande source d'inspiration pour moi. J'ai rencontré plusieurs d'entre vous et discuté avec vous de vos rêves, de vos frustrations, et de vos idées de changement. De plus en plus d'entre vous êtes impliqués en politique parce que vous voulez changer les choses pour le mieux. Plusieurs d'entre vous avez choisi de faire confiance à notre parti. Alors que ma carrière politique s'achève, j'aimerais vous transmettre toute ma conviction que vous avez le pouvoir de changer ce pays et le monde. Plusieurs défis vous attendent, de l'accablante nature des changements climatiques à l'injustice d'une économie qui laisse tant d'entre vous exclus de la richesse collective, en passant par les changements qui seront nécessaires pour bâtir un Canada plus solidaire et généreux. Votre énergie, votre vision et votre passion pour la justice sont exactement ce dont ce pays à aujourd'hui besoin. Vous devez être au coeur de notre économie, de notre vie politique, et de nos plans pour le présent et pour l'avenir.

Et finalement, j'aimerais rappeler à tous les Canadiens que le Canada est un magnifique pays, un pays qui représente les espoirs du monde entier. Mais nous pouvons bâtir un meilleur pays, un pays où l'égalité, la justice et les opportunités sont plus grandes. Nous pouvons bâtir une économie prospère et partager les avantages de notre société plus équitablement. Nous pouvons prendre mieux soin de nos aînés. Nous pouvons offrir à nos enfants de meilleures perspectives d'avenir. Nous pouvons faire notre part pour sauver l'environnement et la planète. Nous pouvons réhabiliter notre nom aux yeux du monde. Nous pouvons faire tout ça parce que nous avons enfin un système de partis politiques fédéraux qui nous offre de vrais choix; où notre vote compte; où en travaillant pour le changement on peu effectivement provoquer le changement. Dans les mois et les années à venir, le NPD vous proposera une nouvelle et captivante alternative. Mes collègues du parti forment une équipe impressionnante et dévouée. Écoutez-les bien, considérez les alternatives qu'ils proposent, et gardez en tête qu'en travaillant ensemble, nous pouvons avoir un meilleur pays, un pays plus juste et équitable. Ne laissez personne vous dire que ce n'est pas possible.

Mes amis, l'amour est cent fois meilleur que la haine. L'espoir est meilleur que la peur. L'optimisme est meilleur que le désespoir. Alors aimons, gardons espoir et restons optimistes. Et nous changerons le monde.

Chaleureusement,

Jack Layton



http://www.cyberpresse.ca/videos/?mediaid=966851

Source: http://bit.ly/r4pPUP

samedi 20 août 2011

Boyz II Men - Water Runs Dry (Boyce Avenue acoustic cover) on iTunes



Merde

Je suis malade depuis trois jours, j'ai perdu deux livres. Maudite santé ou plutôt, maudite boisson de merde à la con. Et si ce n'était que ça le problème! Mon espèce de kyste à l'ovaire droit y est peut-être pour quelque chose mais, je ne le saurai que le premier septembre. Avec un échographie, je saurai si il est partie ou s'il a grossie!

En tout cas, j'ai ben mal au ventre. Tous les jours, j'ai mal. J'ai des maux de coeur et mes règles ne sont vraiment pas réglés. J'ai quand même moins de chaleur qu'il y a deux semaines.

Bois Delsy, bois! Ben oui, c'est le moindre mal que je peux endurer par rapport à ma douleur abdominale. Tant qu'à chier sans arrêt mes ovules et mes tripes, j'en profite pour libérer mes intestins de tout cet alcool.

mercredi 17 août 2011

iPad: première sortie

Je n'ai pas de montre, je ne connais pas les données du temps du moment et je m'en fou totalement. Je suis dans un coin de terrasse où le vent est absent et où les fleurs sont présentes. J'espère juste que la nuit ne se finisse pas car, je ne sors jamais. Ça fait presque un millénaire que je n'ai pas vu Québec la nuit, sauf biensur, à la St-Jean Baptiste. Mais cela ne compte pas parce que c'est planifié comme un an d'avance.

Je n'ai ni téléphone cellulaire, ni iPhone, ni iPod Touche, mais j'adhère maintenant à une nouvelle technologie avec mon iPad. Je me mets au parfum de la vie moderne à l'aube de la quarantaine... Comme le dicton le dit: Vaut mieux tard que jamais!

"Il est préférable de faire une action tardivement que ne pas la faire. Quand bien même il est évident que cette chose aurait due être exécutée plus tôt, ne pas la faire est pire. Ce proverbe est souvent utilisé avec ironie."

Alors iPadons-nous mes amis! N'ayez pas peur de faire du changement dans votre vie en essayant de nouvelles choses! Bonne soirée!

vendredi 12 août 2011

Ipad

Wow! Quelle technologie que ce IPad! Je n'en reviens juste pas que je me sois passé de cette modernité! Comment ai-je pu écrire depuis tout ce temps et ne pas savoir me servir ou même imaginer l'existence de ce gadget! Enfin, maintenant, je suis là. Il est vrai qu'il me manque des accents, mais je vais apprendre comment ça marche réellement...

mercredi 3 août 2011

Ange [Poème]



Ange

Dans la lueur d’une nuit pluvieuse
Je remarque la lumière dans ses yeux
Pareil à des étoiles si merveilleuses
Son âme se lit dans le fond, au creux

Telle une musique dans ma tête pleine
Je chante les paroles de l’attirance
Je sens le parfum de l’insouciance
Je m’avance d’un pas et m’entraine

Qu’a-t-il de si mystérieux qui m’attire?
Quel sentiment du moment présent
Fait-il que je le veux intensément?
Que la solution n’est pas de partir

Comme une vague bleue qui me touche
Je me sens mouillée de désir lointain
Avec cette pluie d’où je prends douche
J’imagine mon corps entre ses mains

Comme un souffle doux et chaud d’été
Je ferme les yeux et respire très fort
Il est là, ne s’est pas sauvé encore
Mais il est tard, je dois le laisser

Cette apparition me semble irréelle
Je rêve, oui, je fantasme, je fabule
Et à l’aube, je penserai à la veille
Je choisi d’aller devant sans recule

© WebSyCreation.com

Joke du jour

1- Recette: LA CRÊPE AU WHISKY

Préparez la pâte. ... ...
Buvez un whisky.
Faites chauffer une poêle.
Buvez encore 2 whiskys.
Mettez de l'huile dans la poêle.
Mélangez une cuillère avec la pâte.
Buvez whiskys 3 encore.
Mettez un peu de poêle dans la pâte.
Patelez bien l'étale.
Cherchez une autre wouteille de bisky.
Crépez la tourne.
Faites cuire le whisky encore une petute minite.
Sortez la poêle de la crêpe.
La crêpe relevez du plancher.
Beurrez du mettre cure la sêpe.
Crêpez le sucre.
T'es lamable et loivà ! ! !

2- Ce sont deux collègues de bureau. L'un des deux est vraiment triste depuis plusieurs jours. Son collègue s'en inquiète et lui suggère :

- Tu sais, moi dans ces cas-là, je ne cherche pas trop le pourquoi du comment et quand je rentre à la maison je fonce sur ma femme et je lui fais l'amour jusqu'à plus soif. Tu devrais essayer je t'assure, avec cette méthode tu verras la vie en rose à nouveau.

Après plusieurs jours pendant lesquels la mine du collègue tristounet s'est améliorée de façon visible, le collègue aux bons conseils vient aux nouvelles:

- Toi je suis sûr que tu as appliqué mes conseils à voir ta mine toute épanouie...

- Oh! oui, tu avais bien raison! Mais dis-donc, tu m'avais caché comment c'est beau chez toi!

3- C'est une jeune femme en manque qui va dans un magasin de sexe dans
le but de s' acheter un vibrateur. Elle demande au vendeur de lui offrir ce qu'il y a de meilleur. Le vendeur lui sort le tout dernier modèle de vibrateur, le «Pénis Vaudou». Puis, il explique à sa cliente le fonctionnement du vibrateur:

- Ce vibrateur est révolutionnaire. Vous n'avez qu'a dire «pénis vaudou» deux fois, puis l'endroit où vous voulez qu'il aille et il y ira.

La jeune femme, septique, demande si elle peut l'essayer. Elle dit:
- Pénis vaudou, pénis vaudou, dans ma main. Le vibrateur se rend aussitôt dans sa main, ce qui convaincu la jeune femme de l'acheter.

En entrant dans sa voiture, elle eut l'idée de l'essayer sérieusement tout en conduisant:
- Pénis vaudou, pénis vaudou, entre mes deux jambes.

Un peu plus tard, comme la jeune femme roulait très croche, un policier l'interpella:
- Vous devez être très saoule madame, pour conduire de cette façon.Et elle répondit :

- Ce n'est pas ma faute, c'est le Pénis Vaudou !

Le policier qui n'aimait pas qu'on se moque de lui répondit en riant :
- Pénis Vaudou, Pénis Vaudou! Mon cul !

4- Une femme parlait avec une copine: "Ouais, ben là, j'pense que j'ai trouvé le bon gars!"
"Comment ça?"

"Ah, tu sais, mon premier mari, c'était un psychologue, alors au niveau sexuel c'était compliqué: "Te sens-tu bien? Es-tu en accord avec toi-même?" Puis, mon 2e, c'était un gynécologue, alors c'était l'examen, la vérification, rien de très excitant... Mais là, mon nouveau chum, c'est un avocat, donc j'suis sûre de me faire fourrer!"

5- Une mère de famille, Carole..passe devant la chambre de sa fille et entends un drole de bruit....Elle ouvre la porte et aperçoit sa fille Kina en train de ''s'amuser'' comme une folle avec un vibrateur...

Le lendemain, Pierre le deuxième papa de Kina passe devant la chambre de sa fille par alliance et entends lui aussi un drôle de bruit...Il ouvre la porte et voir Kina en train de se ''passer'' vigoureusement le vibrateur laou il faut...

Que fais-tu dans ma chambre toi, lui demande alors Kina?
Et toi a quel jeu joue-tu?
Écoute Pierrot, j'ai 22 ans et pas de chum alors laisse moi me satisfaire et fous moi la paix ok????
Sur ce, un peu déçu papa-Pïerre sort de la chambre découragé...

2 jours plus tard, Carole arrive de faire son épicerie et voit dans le salon son chum Pierrot avec un bière, tout effoiré sur le divan écoutant le hockey, avec le vibrateur en marche a coté de lui!!!!

Veux-tu ben me dire ce que tu fais-la avec le vibrateur en écoutant la télé..

Ben simple répondit Pierre:
J'écoute le hockey avec notre gendre!!!!!!!

mercredi 27 juillet 2011

Soin palliatif

Elle est là. Elle respire fort. Elle râle presque. Chaque fois que je passe devant sa chambre, je me dis, qu'elle a besoin de moi. Ce soir, après son changement de culotte, je décide de lui faire un soin de bouche. Elle mâchouille. Elle est là encore de corps et surtout d'esprit. Je la sens. Même si son regard pointe le plafond, je sais qu'elle m'entend.

Je lui tiens la main, elle me sert assez fort de ses doigts pour savoir qu'elle a besoin de ma présence. En secret, je lui dis: "Je suis avec vous. Je suis là. Vous n'êtes pas seule." Je lui parle: "Votre bras est correcte? Attendez, je vais changer votre débarbouillette. Il fait chaud, je sais! Je reste avec vous là. Je suis là. "

... Je suis rentrer au travail aujourd'hui et j'ai entendu qu'elle était morte... Qu'elle était morte! Ça m'a fait tout un choc. J'aurais aimé être là lors de son dernier soupir. Mais j'étais là hier pour la soutenir. J'espère juste l'avoir accompagné assez longtemps pour qu'elle ne se sente pas seule et qu'elle ait décidé de lâcher prise pendant le jour, car elle savait que quelqu'un la considérait et la respectait...

Ce que j'aime moi
C'est de les accompagner
Dans leur passage
Leur regard
Leur respire
Leur main qui sert mon doigt
Leur bouche qui tâte l'eau
Leur larme sur la joue
Quand ils ne peuvent plus rien bouger
Leur âme que je sens
Le réconfort que je leur apporte
La tendresse
Le calme
Le respect
La dignité
J'adore!
Je les aime tous autant qu'ils soient
Je leur pardonne tous leurs péchés
Et je prend la responsabilité de ne pas les laisser tomber...
Jusqu'au dernier souffle

Je ne veux pas être seule à ma mort
Je ne veux pas mourir seule

Mourir

Je veux mourir maintenant tandis que mon corps me permet de l'écrire...

mardi 26 juillet 2011

Palestine : la prochaine nation du monde


Mise à jour: 26 Juillet 2011
Nos voix sont entendues au sein de l'ONU!
L'Ambassadeur palestinien M. Mansour vient de faire référence à notre campagne dans son discours annonçant que la Palestine souhaite devenir le 194ème membre de l'ONU. Il a remercié chacune et chacun d'entre nous pour notre volonté de "rejoindre cette marche [aux côtés du peuple palestinien]…pour mettre fin à l'occupation..obtenir l'indépendance et...permettre la venue de la justice et de la paix." 

Faisons grandir cette pétition et augmentons la pression -- signez maintenant et faites suivre à tous!

Mise à jour: 25 Juillet 2011
Impressionnant! Plus de 300 000 signataires en seulement deux jours! La réunion de l'ONU a lieu dans 24 heures. Allons jusqu'à un demi-million et poussons nos dirigeants à reconnaître la Palestine. Signez la pétition et faites-la suivre à tout le monde.

Publié le 22 Juillet 2011
Dans quatre jours, le Conseil de Sécurité de l'ONU se réunira, offrant au monde une chance de soutenir une nouvelle proposition qui pourrait mettre fin à des décennies d'échec des pourparlers de paix israélo-palestiniens: la reconnaissance de l’État palestinien par l'ONU.

Plus de 120 nations du Moyen-Orient, d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine ont déjà approuvé cette initiative, mais le gouvernement de droite d'Israël et les États-Unis y sont férocement opposés. L'Europe est encore indécise, mais une pression publique massive pourrait la pousser à saisir cette occasion unique de mettre fin à 40 ans d'occupation militaire.

Cela fait des décennies que les initiatives de paix menées par les États-Unis échouent, tandis qu'Israël a confiné la population palestinienne dans des enclaves, confisqué ses terres et empêché la Palestine de devenir une entité politique souveraine. Cette initiative audacieuse pourrait donner un nouveau point de départ pour résoudre le conflit, mais l'Europe doit prendre les devants. Lançons un immense appel mondial pour que les principaux pays européens approuvent dès maintenant cette demande de reconnaissance de l’État palestinien, et pour montrer clairement que les citoyens du monde entier soutiennent cette proposition diplomatique légitime et non-violente. Signez la pétition et envoyez ce message à tous vos amis.


Signez la pétition

mercredi 20 juillet 2011

Calins gratuits / Free Hugs

Si quelqu'un organise un Free Hugs à Québec, n'oubliez pas de m'inviter stp ;) Ça prend un caméraman, un arrangement vidéo ensuite avec une belle musique et le reste, on s'occupe des pancartes et des calins ;)
Tenez-moi au courant si ce projet vous intéresse!








vendredi 15 juillet 2011

Repères

Un axe ici et un autre là. Je me fie à l'autre pour être moi même. En fait, le "moi-même", je ne sais pas qui je suis, je ne sais pas qu'est-ce que je veux. L'autre est mon guide. Une ligne droite avec des courbes que j'ai apprivoisé. Qu'est-ce que j'aime à manger? Qu'est-ce que j'aime comme sortie? Qu'est-ce que j'aime dans la vie? Qui aimerais-je à présent?

Quel avenir me réserve demain? Que dois-je faire pour me sentir vraiment vivant? Quelle est ma route sur cette terre? Tant de questions et si peu de réponses... Je ne sais même pas qui je suis réellement. Je ne connais pas ce que j'aime lire. Je ne sais pas non plus, quelle est ma musique préféré ni mon film. Je suivais l'autre...

Que va-t-il m'arriver demain? Et le mois prochain? Seul dans ma chambre et mes "cossins". Mon ordinateur me sert de veilleuse et ma porte, me sert d'ouverture vers le monde. Je vais m'envoyer en l'air. Ah oui, c'est ça. Je vais m'envoyer en l'air avec n'importe qui en espérant rencontrer la perle rare. La personne qui me redonnera des repères. Un autre qui tracera des points que je pourrai relier et qui dessinera un dessin qui donnera un sens à ma vie.

J'ai perdu tous mes repères. Tous les objets que je touche, n'ont aucun sens physique sous mes doigts. Les couleurs me paraissent en noir et blanc et je cherche encore un repère. Eh oui, c'est vrai, il y a mon lit, mes vêtements, ma routine de douche et d'après douche qui n'a pas changé. Une chance! Et je cherche quand même mes repères, un port d'attache avant que je décide de changer de pays... Sinon, je suis foutu. Je n'existe que par écrit et ma vie n'est qu'un nuage qui passe devant le soleil...

mardi 12 juillet 2011

Karma

Maudite vie d'épreuves à la con. Mais qu'est-ce que j'ai bien fait au bon Dieu pour avoir à traverser tant d'épreuves? Je le sais, c'est un jour où j'ai ris du malheur d'un autre qui m'avait fait mal auparavant. C'est aussi le jour où j'ai laissé tomber une amie parce que je trouvais que ses valeurs n'étaient plus les miennes. C'est aussi quand j'ai quitté un homme et qu'il m'aimait encore à mourir mais, que je ne l'aimais plus. C'est surement aussi quand je n'ai pas rappelé mes parents pendant des semaines entières alors qu'ils s’inquiétaient pour moi. C'est surement encore aussi pour pleins pleins de situations où j'ai souris maladivement pour le malheur d'un autre...

Salaud [Poème]

Durant une grande soirée
Je me suis bien amusée
Quelques heures ont passé
L’ivresse m’a emportée

M’a payé la boisson
M’a fait sourire
Sans un soupçon
J’éclatais de rire

Sans prétention
J’avais confiance
Partageant ses confidences
Je l'écoutais avec attention

Sa vie de marié
Sa femme, ses enfants
Il m’a tout raconté
Homme très important

Plus tard
Dans la veillée
C’est-à-dire
Au moment du couché

Il a voulu m’embrasser
J’ai refusé
Il a insisté
J’ai encore refusé

Belle soirée
Ne veut pas dire
Qu’on doit baiser
Pour le plaisir

Il m’a touché
J’ai repoussé
Il a touché mon corps
Quel salaud, quel porc!

Paroles sexuelles
D’une voix vieillie
Dont je me rappelle
Très bien la monotonie

Un son sonore
Encore présent
Dans mon cœur mort
Après cet affreux moment

Arrête, va-t-en!
Il continue inlassablement
N’entendant donc pas du tout
Mes larmes sur mes joues

Pauvre diable
Va en enfer
Crève sur le sable
Sans avoir d’air

Instant douloureux
Il finit par s’endormir
Près de moi, dans le lit
Ses mains me touchent un peu

Recroquevillée
Retournant à l'enfance
Comme un bébé
Naïf et sans défense

Seule, telle une proie
Au milieu de la forêt
Où un, deux, ou trois
Prédateurs la surveillaient

Inquiétude et tristesse
Sans vouloir abandonner
Elle perd de la vitesse
Fatiguée, elle se laisse manger

Malheur, ils sont trop supérieurs
Pas besoin de se débattre
Pour qu’elle tente de fuir de peur
Même à quatre pattes

Je reste immobile, sans bouger
Perdu mon âme intérieure
Je souhaite de tout mon cœur
Que le diable vienne le brûler

Durant qu’il rêve de mon corps
Fruit défendu de la passion
Et que vienne la mort
Pour celui qui a osé, traverser la frontière et me mettre à nu

©WebSyCreation.com (28 janvier 1994)

Le viol [Poème]


Un soir, une nuit ou même si c’était le jour
Rien ne changerait la couleur à toute cette torture
Que ce soit une main posé sur ton corps entier
Ou une parole de saloperie qui serait murmuré

Rien ne justifie que l’on passe sans réclamer « Go »
Personne n’a l’acceptation prétendu de ton âme
Par-dessus l’enveloppe physique qui parait calme
Se pleure, non, se meurt la fragilité d’un être beau

Nul n’a le droit de prendre sans même le demander
Et si quelqu’un a osé frôler ta cuisse, ta sensibilité
Sois forte par tes pensées de te déterrer du cercueil
Nul autre ne peut faire à ta place ce douloureux deuil…

© WebSyCreation.com (14 avril 2010)

dimanche 10 juillet 2011

Break

Je me parle souvent, je me parle tout le temps. Hier et aujourd'hui, je n'ai pas senti mes extrasystoles. J'ai passé moins de temps sur l'ordinateur et j'ai fais plus de ménage. J'ai mis mes écouteurs et me suis déconnecté du monde extérieur. J'ai comme pris un "break" dans la réalité. Comme si le temps s'est arrêté et que mon coeur avait cessé de battre...

Quel bonheur de ne pas entendre les nouvelles malheureuses à LCN.

Seras-tu là?

Dis-moi que oui... Mais qu'est-ce que la vie durant nous réserve-t-elle? Qu'est-ce que le chemin de vie au côté de la solitude nous mènera? Si vous n'avez pas de conjoint, ni de mariage formel, qui vous aidera lorsque le temps viendra? Parce qu'il viendra ce moment où vous aurez besoin d'aide. Une aide pour manger, une aide pour vous laver. Que ferez-vous quand vous serez à l'hôpital et qu'il n'y aura personne de votre famille qui viendra vous aider parce qu'en réalité, vous n'avez pas de famille...

Que ferez-vous lorsque vous serez obligé de vous rendre en chirurgie et que personne ne sera prévenu parce qu'il n'y a personne à prévenir... Un jour, vers la soixantaine, la soixante-dizaine, vous aurez besoin d'aller dans un endroit qui vous aidera à combler vos besoins fondamentaux. Manger, s'habiller, se laver, se vêtir, se divertir, dormir, communiquer... Oui communiquer justement. Qui sera là pour parler avec vous? Qui sera là pour oublier la solitude? Que sera là pour ne pas mourir seul? Qui sera là pour vous tenir la main et vous regarder droit dans les yeux en vous disant: " Tu n'es pas seul, je suis avec toi"... Seras-tu là?

Festival d'été 2011

Les deux chanteurs que je veux voir sont Ben Harper et Grand Corps Malade.Ça m'écoeure parce que j'ai raté les deux. Je ne m'achète plus de macaron depuis que le prix est exorbitant. Enfin, il l'est pour moi car, j'assiste qu'à un ou deux shows. En plus, faut payer la boisson et le retour sans ma voiture...

Et vous, quels spectacles allez-vous voir?

Grand Corps Malade vendredi, le 8 juillet à 21:45
Ben Harper le vendredi, le 8 juillet à 22:00

samedi 2 juillet 2011

Contact professionnel

Je suis préposée aux bénéficiaires...

Aujourd'hui, j'ai eu un mort de temps instantané. J'ai eu un arrêt de respire d'une seconde mais, qui m'a plongé dans la réalité du moment...

Un patient que j'étais en train d'aider à se coucher, comme genre, mettre un pyjama, faire une toilette partielle, déplacer au lit...

Je lui dit: " Tenez-moi, les bras autour des épaules et je vous aide à vous allonger."

Il me répond: "Je veux te prrrrrrennndrrre cooomme ça. Je veux comme ça! C'est ce que mon coooooeur dit!"

Quel malaise et surtout quelle souffrance! Cette homme souffre de contact humain. Juste de pourvoir coller une personne. De sentir qu'il vit encore et que sa mort n'est pas si proche que ça...

Ça m'a glacé!

vendredi 1 juillet 2011

Tattoo

Je vous montrerais bien mon nouveau Tattoo mais, tant qu'il me fait autant d'effet, je ne le partage pas avec vous.


P.R.A.I.S.E.

Le trouble de la personnalité limite est une maladie mentale caractérisée par une instabilité émotionnelle. Les individus aux prises avec ce trouble ont du mal à maîtriser leurs impulsions et à maintenir des relations interpersonnelles.

Le trouble de la personnalité limite c'est quoi? 

Les personnes souffrant du trouble de la personnalité limite ont des problèmes d'image de soi et d'identité, pouvant aussi manifester une attitude du type « tout ou rien ». Ce trouble se caractérise communément par des comportements autodestructeurs. De plus, le trouble de la personnalité limite est souvent associé à d'autres affections psychiatriques, tels que les troubles de l'alimentation, anxieux, ou dépressifs, le trouble de déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) résiduel ainsi qu'à l'adoption de comportements à risque. 

Symptômes

Les personnes souffrant du trouble de la personnalité limite peuvent manifester des colères intenses, de la dépression ou une anxiété débilitante. Il arrive que ces épisodes soient associés à des périodes d'autodestruction, de comportements suicidaires et de toxicomanie. Les personnes atteintes peuvent modifier fréquemment leurs objectifs de carrière et démontrer une instabilité dans leurs amitiés, leurs comportements sexuels et leurs valeurs. Chez certaines personnes, on observe une attitude de dévalorisation. Elles se sentent incomprises et ressentent souvent un sentiment d'ennui ou de vide; elles ont souvent du ressentiment face au jugement des autres.

Qui en est atteint?

Les symptômes du trouble de la personnalité limite surviennent en général une première fois à l'adolescence ou chez le jeune adulte. De 1 % à 3 % de la population en est atteinte et chez les femmes, le risque d'être diagnostiqué est trois fois plus élevé. Le trouble de la personnalité limite est à l'origine de 20 % des hospitalisations psychiatriques.

Causes

Le trouble de la personnalité limite ne peut pas être attribué qu'à un seul facteur. Toutefois, il est possible que des facteurs environnementaux et génétiques, jouent un rôle dans le développement des symptômes. Les résultats de la recherche semblent démontrer que de nombreux individus atteints de trouble de la personnalité limite présentent des antécédents d'abus physique ou psychologique, ont souffert de carence affective ou de séparation tôt dans l'enfance, et qu'ils ont subi des événements stressants à l'âge de l'adolescence ou adulte.

Prévenir et soigner le trouble de la personnalité limite

La plupart des patients présentant un trouble de la personnalité limite sont traités par psychothérapie comportementale, ou par des médicaments ou une combinaison des deux. Les psychothérapies individuelles ou de groupe ont une certaine efficacité chez de nombreux patients atteints de trouble de la personnalité limite. On a établi que la thérapie dialectique comportementale (DBT), centrée sur l'échange et la négociation entre le thérapeute et le patient, réduit de manière significative le comportement autodestructeur et suicidaire chez les individus atteints de trouble de la personnalité limite.

Des médicaments tels que les antidépresseurs et ceux qui stabilisent l'humeur peuvent être utilisés pour traiter des symptômes comme un trouble dépressif ou des variations extrêmes des émotions. Des antipsychotiques peuvent être recommandés pour traiter la confusion de la pensée et l'activation du comportement.

Aide-mémoire

Le terme anglais PRAISE est souvent utilisé pour retenir certaines caractéristiques du trouble de la personnalité limite :

P - Persécution (idées)
R - Relations instables
A - Attaques de colère, peur de l'abandon
I  - Impulsivité
S - Suicidaires (tendances, idées)
E - Ennui ou sentiment de vide


Source: Trouble de la personnalité limite (borderline)

mardi 28 juin 2011

Impulsion

L'autre jour Delsy est allé chez le tatoueur.

-Monsieur, j'aimerais avoir ce tattoo. Est-ce que c'est possible cette après-midi?
-Ben non ma jolie, la liste est longue!, lui répond t-il.

Et là, ce fut le désastre, l’apocalypse voir même. 

-Merde! 

Ça désorganise toute sa journée maintenant dont elle n'avait rien de prévu encore.

-Ok, ok (on se calme un peu, on respire) pfffff pfffff... 

Bien, Delsy avait un dilemme avec lequel elle n'avait pas du tout envie de dealer. Ce choix inapproprié à un moment opportun lui était plus que familier. Justement, elle doit faire face à de nombreuses occasions, au mur de la décision instantanée.

Delsy se pose des questions au réveil.  

-Je fais snooze ou je ne le fais pas? Je reste coucher sans dormir ou je me lève du lit maintenant? 

L'heure de la douche.

-Je prends ma douche avant de déjeuner ou j'attends pour avoir le temps de digérer? Je me lave les cheveux ce matin ou j'attends ce soir avant le coucher? 

Et comme cela, tous les jours, toutes les semaines et durant toute l'année.

Là, par contre, c'est inhabituel. Delsy doit choisir entre "se placer sur une liste d'attente ou se faire tatouer ailleurs". C'est une question à laquelle elle n'a jamais fait face et ça la déstabilise beaucoup plus. Beaucoup d'images défilent dans sa tête et elle se parle à elle-même:

-Qu'est-ce que je fais. Faut que je me décide!

En passant, l'expression "faut que" est typique chez les Borderline. C'est comme s'il fallait toujours une condition pour obtenir un résultat concret. Comme si la confiance ne régnait même pas dans leur propre esprit.

-Ton choix est fait? Tu seras alors sur la liste d'attente et ton tattoo pourra débuter dans un an. 
-Oh my god! Dans un an?, s'exclama Delsy. C'est trop loin. C'est très très loin!

Bon, ok, sa décision du moment est pris, mais pas son désir d'impulsion du présent. Oui c'est vrai, elle a choisi de laisser son nom, avec un acompte d'argent mais, sans pour autant, accepter d'attendre pendant un an. Alors que quelques jours ont passé, Delsy s'est décidé de ne plus se taillader seule et de payer un professionnel pour le faire. D'un coup de tête, elle se rendit dans un salon de tatoueur et le gars n'avait pas le temps pour elle. Delsy entra dans un second salon et avec adresse et argent, le tatoueur accepta de "dealer" avec elle...

-C'est fait? C'est terminé? C'était trop court!

Cinquante minutes ont passé et Delsy fut sauvé de la taillade "made home". Bien heureuse mais, quand l'adrénaline est redescendu, elle en voulait encore et encore et encore... Que va-t-il arriver dans les prochaines heures ou les prochains mois? Calmer certaines pulsions lui est impossible car, la demande est plus forte que l'offre.

lundi 27 juin 2011

N'oubliez pas que je suis Borderline...

Qu'est-ce que c'est?
 
Une personne souffrant d'un trouble de la personnalité borderline oscille entre un comportement d'adulte et un comportement semblant enfantin. Le comportement d'adulte du Borderline s'effrite subitement et sans provocation apparente en des pleurs ou une colère d'enfant perturbé. Beaucoup plus proche de la vérité: Le trouble de la personnalité borderline est un trouble de l'émotion. "Ils ont tendance à réagir plus intensément que les autres à des niveaux de stress moindres. L'on parle de dérégulation émotionnelle ou de surémotivité, d'hyperémotivité". Les changements d'humeur soudain sont fréquents dans le trouble borderline.


Qu’est ce que le trouble borderline :

Le trouble borderline ou état limite est un trouble de la personnalité grave, plus grave qu’une névrose, qui touche environ 3% de la population et qui se soigne. C’est une maladie réelle, répertoriée et étudiée et non une « idée ».

Le malade atteint de ce trouble est hypersensible, hyperémotif, et ne peut gérer correctement ses émotions, il peut passer au niveau comportement et émotionnel d’un extrême à un autre de façon imprévisible et brutale et manifester des comportements impulsifs. Des stress moindres peuvent provoquer des réactions fortes ainsi que des pics émotionnels.

Le malade a conscience de sa souffrance, conscience de sa différence, même s’il ne peut ni l’expliquer ni le changer, et en souffre énormément. Le malade peut donner l’impression qu’il ne ressent pas toute l’étendue des émotions, alors qu’en réalité il les ressent trop. Ainsi rage, colère, larmes sont fréquentes avec des passages brutaux d’un état à un autre.
La maladie est construite dans l’enfance, la construction de la personnalité de l’enfant ayant, elle, été entravée par, par exemple, des troubles de l’attachement (notamment mère-enfant), des traumatismes crâniens, abus, maladies… Il y aussi des bases biologiques et génétiques à la maladie, les patients présentant aussi des déficiences chimiques.

Les conséquences sur la vie du malade :

Ce trouble a des conséquences parfois désastreuses sur la vie affective, relationnelle, familiale et professionnelle du malade.

· Au niveau professionnel et de la vie de tous les jours les malades peuvent être angoissés, avoir une peur panique, peuvent avoir envie de renoncer. La concentration peut être difficile où ne se faire que une pression qui épuise le malade. De plus le malade peut être désorganisé avec l’esprit embrouillé, agité, en panique.

· Les conséquences relationnelles peuvent être terribles, notamment pour le malade. Le malade a peur d’être abandonné mais n’a aucun moyen de l’éviter. En raison de l’hypersensibilité, l’abandon peut avoir un impact désastreux, et le malade peut s’en protéger en évitant la compagnie des autres, en se réfugiant dans un cocon (famille…) ou en zappant ses relations en les quittant avant de se voir abandonné.

· Les malades ont une mauvaise appréciation d’eux-mêmes, peu de confiance en autrui, et peuvent présenter une ambivalence amour/haine, tout cela les mettant sur la défensive. Ils peuvent passer du tout positif ou tout négatif.

· Enfin la dysphorie qui est un sentiment de « vide » les amène à avoir des sentiments et pensées négatives, noires, pessimistes.

Différences de niveau et de réaction :

Il y’a plusieurs niveaux dans la maladie. On distingue notamment deux types de malades ayant un trouble borderline.

· Les malades maxi, ayant un trouble limite léger, gèrent leurs crises de manière à garder une vie à peu près normale en apparence et leurs crises sont subies surtout par ceux qui vivent intimement avec eux, qui ne sont pas cru quand ils parlent des troubles du malade.

· Les malades mini ne peuvent maîtriser leurs pulsions et peuvent être contraints par la souffrance à tenter le suicide ou l’automutilation.

En ce qui concerne les réactions des malades face au trouble et à ses symptômes, de nombreux comportements déviants ou à risque peuvent découler de cette maladie (alcool, drogue, anorexie, suicide, prises de risque) comme une façon pour le malade de « gérer » la souffrance.

Certains patients extériorisent les symptômes et émotions, d’autres les intériorisent les dirigeants contre eux, provoquant une abominable souffrance, invisible aux autres. Un patient peut en venir à intérioriser de plus en plus pour se mettre à l’abri.

Traitement, thérapie et guérison :

Le mauvais diagnostic (trouble borderline non décelé car caché derrière un autre trouble comme la dépression), fréquent, a des conséquences très négatives : la prescription prolongée de neuroleptiques détériore ou masque l’état du malade et une psychothérapie traditionnelle est inefficace en raison de l’hypersensibilité du malade qui empêche celui-ci d’accéder aux souvenirs douloureux de son passé.

Le malade ne peut pas s’en sortir tout seul sans traitement médical, une thérapie adaptée et un soutien affectif et moral, d’autant plus que celui-ci peut vouloir en finir de façon définitive. La guérison avec la disparition des symptômes est possible grâce à un traitement adapté (par exemple un antidépresseur comme le Prozac) et une thérapie adaptée.

Pour l’entourage du malade :

Le comportement est provoqué par la maladie, ce n’est pas la nature du malade, et cela ne l’empêche pas d’être intelligent. La phase adulte chez le malade est une façade qui cache la souffrance de l’enfant, et ce serait à l’enfant à l’intérieur du malade qu’il faudrait s’adresser, sans adopter une attitude infantilisante.

Il n’y a pas de honte à cette maladie, le malade n’y est pour rien et la subie, il ne doit pas être blâmé et ses mauvais comportements résultent de la maladie. Les malades ont besoin de compréhension, de patience, de compassion et de soutien, ceux-ci ayant des qualités qui se manifesteraient plus sans l’effet de la maladie. Se questionner sur les causes et origines de la maladie chez le malade n’aide pas, il vaut mieux l’aider et l’encourager à se soigner en gardant espoir.

Comme pour les autres maladies mentales, ceux qui s’occupent ou vivent avec une personne ayant ce trouble doivent aussi respecter leurs propres émotions, besoins et peuvent solliciter le soutien d’un professionnel pour eux-mêmes.

Le trouble borderline et les autres maladies mentales :

Le trouble borderline se trouve chez 10 à 14% des personnes ayant des troubles mentaux et 90% des malades ayant un trouble borderline ont aussi une autre maladie mentale. Le trouble borderline peut donc être associé à la dépression ou la maniaco-dépression dont il diffère.

Ainsi environ 30% des personnes ayant une dépression majeure auraient aussi ce trouble.

Il convient donc de déceler la présence du trouble borderline en plus d’une autre maladie, afin de prendre en compte ce trouble dans le traitement. Cependant les antidépresseurs ayant un effet sur la dépression et le trouble borderline, celui-ci peut ne pas être décelé en raison du traitement. Il en est de même avec les traitements destinés à la maniaco-dépression, comme les antidépresseurs, antiépileptiques, stabilisateurs d’humeur. Par contre l’usage des antipsychotiques (neuroleptiques) doit être ciblé et non généralisé. Ceux-ci peuvent être très efficaces pour lutter contre la dysphorie.

De plus, alors que pour la maniaco-dépression le traitement médical est nécessaire, une thérapie adaptée peut faire diminuer les symptômes du trouble borderline avec un usage limité de médicaments. Les troubles bipolaires ou troubles de l’humeur (maniaco-dépression) durent la vie entière, même le traitement diminue ou annule les symptômes alors qu’il y peut y avoir une guérison avec disparition des symptômes du trouble borderline, même si le traitement peut être nécessaire.

En conclusion, diagnostiquer une personne ayant, en plus d’une dépression ou d’une maniaco-depression, un trouble borderline, comme ayant une uniquement une dépression ou une maniaco-dépression en négligeant le trouble borderline est préjudiciable à cette personne.

Messages les plus consultés (7 derniers jours)